Accueil du site > Compostage > Compostage individuel

Compostage individuel

Le compostage est une décomposition des matières organiques par les micro-organismes du sol en présence d’oxygène et d’eau (bactéries, champignons,…). Ce processus biologique conduit, après quelques mois de maturation, à un produit comparable au terreau de bonne qualité appelé compost.

Pourquoi composter ?

Il est possible, aujourd’hui, de recycler chez soi une partie de ses déchets organiques en pratiquant le compostage individuel. Le compost ainsi obtenu peut être réutilisé dans vos plantations. De plus, il permet de diminuer assez facilement le contenu de nos poubelles : environ 40 kg par habitant et par an.

Installation du composteur :

Le meilleur emplacement est un endroit ombragé ou semi-ombragé, à l’abri du vent.

Le compost doit être en contact direct avec la terre pour que les organismes décomposeurs puissent circuler. Il est nécessaire de retourner la terre et de disposer à même le sol une première couche de fond assez grossière (branches) qui sert à l’évacuation de l’eau et à l’aération du compost.

Que peut-on y mettre ?

Déchets vertsDéchets de cuisineAutres
Feuilles mortes, fanées

Tailles de haies

Gazon

Déchets du potager

Epluchures

Restes de repas

Croûtes de repas

Café (marc)

Coquilles d’œufs

Sciure

Cendres

Papier essuie-tout

Ne pas mettre dans son composteur

Huile Cartons imprimés Tissus
Morceaux de bois Coquillages Végétaux très résistants : lauriers, thuyas
Litière animaux Pelures d’agrumes Restes de viande et de poisson (pour éviter odeurs et rongeurs)

Règles simples du compostage :

Comment utiliser son compost ?

Le compost jeune (3 à 6 mois) peut être étendu en surface, autour des arbres et entre les cultures. Vous l’intégrerez au sol 2 à 3 mois plus tard. Il peut être aussi utilisé en paillage.

Le compost mûr (plus de 6 mois) peut s’utiliser pour tous vos travaux de jardin :

Solutions pour votre compost :

A télécharger :

Bon de commande composteur

Guide du compostage